Notre métier

Après avoir créé dès 1997 la société FORT&VERT, plateforme régionale puis nationale de mise en marché et conditionnement de légumes et fruits biologiques, Grégoire DUPONT crée en 2016 l'entreprise TRIKALA&CO, une unité spécialisée dans le lavage, le triage, le calibrage et le conditionnement de légumes de plein champ (carottes, pommes de terre, navets, bulbes...), toujours issus exclusivement de l'agriculture biologique.  

Pour la petite histoire 

Cela faisait plusieurs années que Grégoire DUPONT avait l'idée de créer un outil qui répondrait à une certaine attente dans la région. C'est au début de l'année 2016 qu'il a saisi l'opportunité d'acheter des machines à une Coopérative partenaire. Il fallait alors ensuite trouver un bâtiment avec une grande capacité de stockage réfrigérée. 

C'est dans une ancienne endiverie à Hendecourt-les-Cagnicourt que TRIKALA&CO voit le jour. L'activité débute en octobre 2016 après des mois de travaux. Il fallait alors mettre en place deux zones dédiées au travail des légumes de plein champ et y installer les machines en suivant un cheminement du produit bien défini. 



Nous sommes allés à la rencontre d'Emmanuelle MARQUAILLE, agricultrice et propriétaire de l'ancienne endiverie basée à Hendecourt-lès-Cagnicourt.

· Pouvez-vous vous présenter, me parler un peu aussi de l'activité que vous aviez auparavant ?

Mon mari et moi sommes agriculteurs, nous cultivons nos terres sur Hendecourt-lès-Cagnicourt.

Précédemment nous avions également une endiverie en conventionnel(1), qui existait depuis 50 ans, de génération en génération ! En 2015, l'installation était devenue obsolète, il fallait tout refaire, remettre aux normes la salle de forçage(2) des endives... des travaux colossaux. Les dernières années étant très compliquées commercialement, notamment la campagne 2014, nous avons dû renoncer aux travaux, et donc à cette activité de production d'endives.

· Racontez-nous comment a démarré le projet d'installation de TRIKALA&CO dans vos locaux ?

Dès 2015, à ma grande surprise, je recevais un appel de Julien CARLE, agent de plaine chez FORT&VERT, qui était intéressé par nos locaux. Le bouche-à-oreilles lui avait appris la disponibilité de nos locaux...

Le 27 décembre, je recevais Julien accompagné de Monsieur DUPONT, dirigeant de FORT&VERT, pour parler de ce projet. Monsieur DUPONT a tout de suite vu le potentiel des lieux et cherchait à valoriser notre ancienne endiverie. Mais il hésitait alors entre 3 sites...  

J'étais donc ravie lorsque 2 mois plus tard il m'annonça que le projet était retenu. Nous avons ensuite signé ensemble le bail en juillet 2016.

· En quatre années, vous avez sans doute observé des changements, et l'ampleur qu'a pris l'activité ?

Oui tout à fait. Chaque année Monsieur DUPONT a de nouvelles idées ! En avril-mai 2018 par exemple, il a souhaité que nous lui proposions en location la surface à l'arrière du bâtiment ; il nous fallait décaisser de 50 cm le terrain de 2 500 m² et couler une dalle pour que les semi-remorques puissent décharger leurs palox(3) sans problème. Nous avons contacté les artisans et relevé le défi rapidement. Au 20 août nous étions prêts !

· Que pensez-vous du bio, vous qui êtes en conventionnel ?

Il est vrai que nous sommes depuis le départ en conventionnel.

Personnellement je ne consomme pas bio régulièrement mais je constate une réelle différence de goût. On observe que l'agriculture bio prend de l'ampleur mais pour moi, cela reste une agriculture très technique et pointue. Je ne pense pas que nous passerons nos terres en bio.

Cela dit, nous avons un fils de 16 ans qui s'intéresse à l'agriculture - il part d'ailleurs en étude à l'Institut de Genech(4).

Il est impatient de reprendre notre activité et de se lancer lui-même dans l'agriculture. Qui sait, peut-être dans le bio un jour !

· Trikala&Co crée également de l'emploi local, quel est votre ressenti sur ce sujet ?

Le projet a été très bien accueilli dans le village. D'ailleurs oui, l'arrivée de TRIKALA&CO a créé de l'emploi et a favorisé l'économie locale. A l'époque de notre activité, nous embauchions également une vingtaine de salariés issus des villages aux alentours pour la saison de l'endive, d'octobre à avril.

· Que pensez-vous de notre collaboration et de la cohabitation ?

La collaboration et la cohabitation se passent extrêmement bien. Nous avons une très bonne entente. De notre côté nous faisons en sorte que tout aille pour le mieux !

(1) Conventionnel : mode de culture non biologique

(2) Salle de forçage : salle obscure où les racines d'endives sont mises en bacs à plus de 20°C avec une hygrométrie contrôlée afin de favoriser la pousse de l'endive

(3) Palox : grand contenant en plastique ou bois pouvant accueillir un grand volume de légumes

(4) Institut de Genech : Ecole basée à Genech, dans le département du Nord, proposant des formations dans le domaine de l'agriculture

Notre outil performant permet de déterrer, trier et calibrer, laver les carottes, pommes de terre, navets, oignons 100% bio... puis de les conditionner. Les légumes 100% bio sont conditionnés sous différentes formes (sachets, filets, flowpacks...) ou en vrac (caisses bois, pallox, big bag...).

TRIKALA&CO a été créée pour structurer la filière bio de légumes de plein champ en Hauts-de-France et pour répondre aux besoins des différents marchés (transformateurs et industriels, grande distribution, restauration collective ou encore magasins spécialisés bio). 

Fonds européen agricole pour le développement rural : l'Europe investit dans les zones rurales